3 conseils avant d’accueillir un chiot à la maison

L’idée d’avoir un animal de compagnie tel qu’un chien chez vous est merveilleuse. C’est pourquoi vous souhaitez vous lancer et en adopter un. Toutefois, l’adoption d’un chiot n’est pas à prendre à la légère. Vous devez d’abord vous demander si vous êtes capable d’assurer son bien-être. Il est aussi important de choisir une race qui saura s’adapter à votre mode de vie. Voici 3 conseils utiles si vous prévoyez d’accueillir un chiot.

Assurez-vous d’être en mesure de vous en occuper

L’adoption constitue un engagement, c’est pourquoi il vaut mieux être en mesure de vous en occuper toute sa vie. Ainsi, vous devez être en mesure de passer du temps avec lui en semaine, le week-end et aussi pendant les vacances. Il faut également avoir la possibilité de veiller à son hygiène. Durant ses premiers mois, il est conseillé de garder tout le temps un œil sur lui. D’autre part, l’adoption d’un chiot nécessite aussi un budget suffisant. Au fur et à mesure que le chiot grandit, il faut s’attendre à ce que sa consommation augmente. Il en est de même concernant ses besoins en matière de santé. Il peut avoir une santé de fer à son adoption, mais on ne sait pas de quoi sera fait le lendemain. Rendez-vous ici pour plus de conseils pour savoir vivre avec son ou ses chiens.

Prenez le temps de connaitre la race que vous vous apprêtez à adopter

Le choix d’un chiot se fait bien souvent au coup de cœur. On peut ainsi se laisser attendrir par sa jolie frimousse et en oublier le fait qu’un de ces jours il va devenir grand. Il ne faut donc pas vous arrêter au seul critère physique pour son choix. Avant de jeter votre dévolu sur une race en particulier, informez-vous le plus possible sur elle. Parfois, il vaut mieux éviter les surprises et connaitre les comportements propres à la race afin de l’adapter à votre mode de vie. Si vous vivez en appartement par exemple, il serait mieux d’opter pour un chien qui n’aboie pas trop. Il convient de ne pas oublier que le chiot est susceptible de grandir de manière considérable selon sa race. Prenez en compte cette évolution dans votre recherche si vous ne souhaitez pas qu’il vous encombre une fois adulte.

Vérifiez que le chiot est en bonne santé

Une fois que vous avez pris connaissance des engagements liés à un animal de compagnie et que vous ayez fait le choix de la race, il est maintenant temps de choisir votre chien. Pour cela, vous devez vérifier son état de santé (des précisions ici). Pour ce faire, il convient de vous attarder sur sa taille par rapport au reste de la portée. Si le chiot est plus mince que les autres, ce n’est surement pas un bon signe. Vous avez la possibilité de reconnaitre un chien en bonne santé par la qualité de son pelage et de sa peau. Si vous remarquez des anomalies, il vaut mieux passer votre chemin. Veillez à ce que ses gencives soient bien roses et ses fesses propres.

Le chiot est un être vivant. Vous ne pouvez pas l’adopter aujourd’hui et décider de l’abandonner dans quelques mois parce qu’avoir un chien ne vous convient plus. Il est important de réfléchir sérieusement avant d’en accueillir un et être en mesure de s’en occuper.