Comment négocier son assurance de prêt ?

En matière de prêt immobilier, l’assurance de prêt est systématiquement demandée aux emprunteurs en raison de l’importance du crédit. Il n’est pas obligatoire cependant, il est conseillé de le souscrire pour couvrir l’éventuelle incapacité de remboursement résultant d’un décès ou d’une incapacité de travail permanent. Susceptible d’augmenter le montant total de votre crédit, l’assurance doit être négociée au maximum.

Pourquoi négocier son assurance de prêt ?

Lors d’une demande de crédit immobilier, on est souvent trop occupé à négocier le taux d’intérêt auprès de l’organisme de crédit pour bénéficier d’un prêt aux conditions avantageuses. Il ne sert pourtant à rien de réussir à réduire le montant des intérêts si de l’autre côté, votre cotisation d’assurance prêt est élevée. Négocier son contrat d’assurance est un excellent moyen de réduire la note. Encore faut-il savoir comment s’y prendre. Obtenir une couverture au meilleur prix n’est pas compliqué lorsque votre profil d’emprunteur est favorable, notamment lorsque vous ne pratiquez pas d’activité dangereuse, lorsque vous disposez d’un bon revenu ou que vous prenez bien soin de vous. Mais lorsque ce n’est pas le cas, l’assurance est susceptible de devenir onéreuse. Votre assurance peut vous coûter jusqu’à 0,8% de votre emprunt, mais avec une bonne négociation elle peut descendre à 0,1%, ce qui constitue une économie considérable. La négociation de l’assurance de prêt doit donc faire partie des priorités de tout emprunteur. Pour plus d’informations sur les avantages d’une telle couverture, voici un guide sur l’assurance de prêt immobilier.

Comment faire pour négocier une assurance de prêt ?

La première chose à faire lorsqu’on veut négocier un contrat d’assurance de prêt c’est de choisir son interlocuteur. Au moment où vous obtenez votre accord de prêt, vous aurez la possibilité de discuter de cela à votre conseiller bancaire. Attention, il ne faut jamais parler de l’assurance avant que le crédit ne soit accordé au risque que celui-ci soit refusé. Le banquier va évidemment vous proposer l’assurance groupe, mais certains établissements offrent la possibilité d’effectuer une délégation d’assurance. Si vous décidez de négocier votre contrat auprès de la banque, il faudrait que vous soyez en mesure de lui démontrer que votre profil est sûr pour qu’elle soit plus encline à accorder quelques ajustements sur le contrat de groupe. Il est plus facile de négocier une assurance de prêt auprès d’un organisme externe. Le choix des compagnies est varié, mais il convient de pouvoir bénéficier des garanties similaires à celle offerte par la banque. Encore une fois pour arriver à obtenir un contrat à bon prix, il convient de prouver que son profil ne représente pas trop de risques. Toutefois, si on ne se sent pas capable de présenter son profil sous son meilleur jour, il est possible de faire appel à un professionnel. Le courtier en assurance est le professionnel le mieux indiqué pour cela.

La négociation d’une assurance de prêt commence ainsi par trouver le meilleur interlocuteur, c’est-à-dire, celui qui est le plus à même de vous accorder un tarif avantageux. Par la suite, il ne vous reste plus qu’à le convaincre que votre profil d’assuré ne représente pas trop de risques.