De quel bois on se chauffe ?

Après un début d’automne marqué par des records de chaleur, il semblerait que le froid s’installe finalement sur la France. L’hiver sera là dans un peu plus d’un mois maintenant et peu à peu, partout dans le pays, le chauffage se met en marche dans les foyers. Electrique, à Gaz, individuel ou collectif il est indispensable pour plusieurs mois sous nos latitudes.

Et avec à la fin de l’hiver une facture souvent salée. C’est pourquoi depuis plusieurs années maintenant, le chauffage au bois se développe en France à une allure importante, fort de nombreux avantages. A commencer par son coût : relativement économique par rapport à ses concurrents et toutes les énergies fossiles . Le bois de chauffage possède en effet le meilleur rapport qualité/prix lorsqu’il s’agit de chauffer son habitation principale. Bien sûr, la question du stockage est fondamentale mais il se décline aujourd’hui dans d’incroyables variétés qui rendent le bois adapté à toutes les situations.

Et si le traditionnel bois bûche conviendra d’abord aux habitations isolées équipées de cheminées, l’industrie du bois a fait d’incroyables progrès pour proposer des produits compactes, facilement transportables et à fort potentiel calorifique. Les granulés de bois (ou pellet) par exemple, se vendent en sac et peuvent ainsi être utilisé dans des poêles spéciaux, parfaitement adaptés à une utilisation plus « urbaine ». Même constat concernant le bois compacté qui affiche des caractéristiques très intéressantes concernant la durée et la capacité de chauffe.

Autre intérêt non négligeable du chauffage au bois : l’écologie. Un combustible non polluant, largement répandu en France et qui contrairement aux idées reçues ne nuit pas à la forêt.