Défibrillateur, un appareil qui vous sauve la vie

Un arrêt cardiaque peut toucher toute personne quelque soit son âge et sa condition physique. Une personne sur quatre décède d’un arrêt cardiaque souvent par manque d’efficacité des témoins qui l’entoure.

L’arrêt cardiaque en quelques mots

L’arrêt cardiaque ou infarctus du myocarde est la première cause de mortalité, bien avant le cancer ou l’accident cérébrale. Même si certains facteurs peuvent augmenter les risques d’infarctus comme l’âge, les antécédents familiaux ou une mauvaise hygiène de vie : le stress, le tabac, une alimentation trop grasse peuvent venir encombrer nos artères. L’infarctus reste imprévisible. L’arrêt cardiaque touche tout le monde, n’importe quand.
Lors d’un arrêt cardiaque, le cœur subit un dérèglement de son rythme. La cause de ce dérèglement est due à un problème au niveau des artères qui irriguent le cœur. Dans la majorité des cas, les artères sont obstruées, ainsi le sang ne circule plus et le cœur n’est plus irrigué.
Lorsqu’une personne est prise d’un arrêt cardiaque il faut réagir vite car chaque minute écoulée diminue jusqu’à 10% des chances de survie du patient. Une fois que le cœur subit ce dérèglement électrique il s’arrête totalement dans les minutes qui suivent.

Défibrillateur : un appareil pour sauver une vie

Comme dit précédemment, lorsqu’une personne est touchée par un infarctus il est important d’agir le plus rapidement possible, daexal.fr propose une solution avec des défibrillateurs. Les personnes présentes peuvent intervenir indirectement en appelant rapidement les secours. Cependant chaques minutes écoulées sont des minutes de perdues. C’est pour cela qu’il est préférable d’agir directement sur la victime. Les gestes de premiers secours peuvent sauver et réanimer un cœur en perte de vitesse. Dans le meilleur des cas, les témoins de l’accident peuvent utiliser un défibrillateur. Automatique ou semi automatique, le défibrillateur composé d’électrodes envoie des décharges électriques au cœur pour que celui ci retrouve son rythme habituel.
Le défibrillateur est la meilleure solution pour réanimer une personne victime d’un infarctus, cependant ces appareils sont encore trop rare sur les murs des lieux publiques. De plus, lorsqu’un appareil se trouve à proximité d’une victime, le témoin est bien souvent victime d’une appréhension à l’idée d’utiliser un appareil de réanimation cardiaque. De ce fait l’appareil reste très peu utilisé.

Savoir agir face à un infarctus

Certains gestes à effectuer face à une personne en arrêt cardiaque sont plus importants que d’autres. Cependant, peu de personnes savent quel comportement adopter. Des formations premiers secours sont donc dispensées afin d’apprendre les gestes qui sauvent. Apprendre à se servir d’un défibrillateur cardiaque pour savoir manipuler l’appareil et ne pas hésiter à intervenir et à l’utiliser.