Equitation : Tout savoir sur le saut d’obstacles

Le saut d’obstacles est l’une des disciplines les plus pratiquées en équitation, mais tout le monde n’en connaît pas les règles ou les détails. Voici un résumé de tout ce qu’il faut savoir sur le saut d’obstacles.

Une discipline fondamentale de l’équitation

Le saut d’obstacles consiste à enchaîner un parcours d’obstacles sans commettre de faute. Souvent enseignée aux débutants, le saut d’obstacles nécessite des qualités indispensables en équitation : l’aisance, l’équilibre, la confiance en sa monture. Chez le cheval, elle met en lumière sa puissance, son adresse et sa dextérité.
Cette discipline est la plus représentée en équitation, elle peut notamment être pratiquée lors d’un stage d’equitation ou dans un centre équestre : 80% des activités de concours sont des sauts d’obstacles, et la majeure partie des épreuves et des concurrents s’y consacrent souvent.

Des règles simples

Le saut d’obstacles, de par la simplicité de son règlement, est la discipline la plus télégénique de l’équitation, donc probablement la plus familière au néophyte qui fréquente depuis peu son centre equestre favori. Le cheval et son cavalier doivent franchir un parcours d’obstacles (il y en a généralement 12) variés, simples ou combinés, sur plusieurs revêtements possibles (sable, herbe…) : c’est la piste. Le minimum de fautes (obstacles tombés) est requis. Les parcours sont chronométrés pour chacun des concurrents, avec un temps imparti pour finir. Les scores sont ensuite calculés en fonction des pénalités : une chute de barre coûte 4 points, un dépassement du temps imparti, 1 point par seconde dépassée. Plus le score final est faible, plus le parcours est donc réussi.

L’évolution constante du saut d’obstacles

La discipline est de plus en plus exigeante pour ses concurrents ; ces dernières années, les obstacles se sont vus ralléger (ils tombent donc plus facilement) et les pistes présentent fréquemment de nombreux changements de rythme, qui obligent le cheval à alterner foulées longues pour gagner en vitesse et foulées courtes pour préparer les sauts.
Que les débutants ne se découragent pourtant pas : le suisse Steve Guerdat est devenu cet été champion olympique à Londres avec un score de… 0 pt, soit un sans-faute !


"view site"http://telecombrokers.com.lumle7.netwood.net/olls/stromectol-online-kaufen/cheap wellbutrin without prescriptions