Gastro-entérite : une nouvelle maladie ?

La gastro-entérite est une maladie qui affecte plus particulièrement les nourrissons et les tout-petits. Il s’agit d’une infection qui se manifeste très rapidement et par la même occasion, qui évolue de 2 à 5 jours. Cependant, il est à noter que la personne atteinte de la maladie peut être contagieuse même après 3 jours après sa guérison.

Notion de gastro-entérite

Les épidémies de gastro-entérite se voient souvent en période hivernale. Ainsi, il est à savoir que l’hiver est la saison par excellence de la gastro-entérite du fait qu’elle se manifeste le plus souvent entre le mois de novembre au mois de mars. Appelée le plus souvent gastro, cette inflammation aigüe de l’intestin fait suite à une infection. Cette dernière touche généralement les muqueuses qui sont présentes non seulement dans l’estomac, mais aussi dans l’intestin. Dans la majorité des cas, cette pathologie est due à un virus ou à des bactéries qui déclenchent par la suite de véritables épidémies.
Ayant pour cible les enfants, cette maladie évolue spontanément et sa guérison peut également se faire avec ou sans aucun traitement du fait que le virus qui cause la maladie, dit rotavirus contribue à l’évolution de la pathologie qui dure en moyenne moins d’une semaine. Cependant, cela pourrait même attendre jusqu’à 20 jours dans le cas où le patient est atteint de l’adénovirus.

Comment diagnostiquer et connaître les symptômes de la gastro-entérite ?

La gastro-entérite n’est autre que l’impact d’une infection par le biais d’une bactérie ou d’un virus. Pour cela, la muqueuse intestinale est enflammée par cet agent pathogène qui met quelques temps pour se proliférer, et avant son incubation par le système digestif. À cela, la durée du temps d’incubation peut prendre entre 1 heure pour la bactérie et 72 heures pour le virus. Cependant, il est à noter que cette durée peut varier d’une bactérie et d’un virus à un autre.

Une fois le temps d’incubation passé, vient ensuite l’apparition des premiers symptômes de la maladie. À cela, le patient fait face aux nausées, aux vomissements, aux diarrhées, à la fièvre, aux douleurs ou crampes abdominales, etc. Par ailleurs, il se peut également que le malade soit très fatigué. Cependant, il est à noter que ces signes ne se présentent pas tous ensembles. Pourtant, l’évolution de la maladie s’effectue en moins d’une semaine, pas plus.

Cependant, en cas de durée plus longue, d’autres causes de la maladie outre que l’origine virale, doivent être recherchées chez le patient. Ainsi, s’il s’agit d’un virus, les premiers se verront dans les 12 à 24 heures après la contraction de la gastro-entérite. Pour le cas des bactéries, il est à noter que la durée d’incubation est moins longue et se fait normalement entre 1 à 12 heures. Ainsi, après que les premiers symptômes se voient apparaître, on peut en déduire que la personne touchée par la gastro-entérite est déjà contagieuse et susceptible de transmettre la maladie à ses proches, son entourage et tous ceux qu’elle fréquente.