La qualité de vie bretonne

La Bretagne, un mélange de rudesse et de douceur. Cette région française est à la mode. Ses beaux paysages préservés, sa culture, ses belles villes à taille humaine et son riche patrimoine architectural et historique en font une terre où la qualité de vie attire un grand nombre de visiteurs.

Des paysages exceptionnels

Avec ses caps, ses côtes sablonneuses ou rocheuses, ses baies, ses falaises, ses nombreux îlots et ses mers intérieures, la Bretagne est une véritable terre bleue où il fait bon vivre. Son paysage naturel est composé de forêts, de bocages, de vallées et de collines.

Lors du lancement de la marque Bretagne, une enquête a été réalisée sur 2073 touristes et 1001 Bretons. Les personnes interrogées ont affirmé que les paysages de la Bretagne sont exceptionnels. Ils ont également affirmé que cette région n’a pas un seul climat, mais des climats, car chaque période de l’année est marquée par plusieurs heures d’ensoleillement et un climat doux et océanique. De même, près de 86 % des personnes interrogées affirment que les Bretons sont accueillants, conviviaux, ouverts et authentiques. Donc, le sens de la fête et l’art de vivre ensemble sont au rendez-vous en Bretagne.

De belles cités à taille humaine

La situation géographique de la Bretagne est un excellent atout qui favorise le développement des activités lucratives, surtout celles qui sont orientées vers l’agriculture, le commerce et le tourisme. L’organisation du territoire et l’équilibre territorial font figure de modèle. Malgré les disparités qui existent entre l’intérieur et le littoral, cette région se compose d’un réseau dense de villes et de campagnes à taille humaine qui contribue beaucoup à cette qualité de vie tant plébiscitée par les visiteurs.

Depuis plusieurs décennies, cette région allie tradition et modernité. Tous les aspects qui étaient considérés comme des faiblesses, il y a de cela quelques années, sont devenus de véritables atouts. La vie urbaine permet une mixité sociale incomparable. Les villes bretonnes, même les plus grandes, n’ont pas de banlieues. C’est un avantage que les autres régions françaises n’ont pas.