La responsabilité civile professionnelle

L’assurance portant le nom de responsabilité civile professionnelle est largement connue en France puisqu’elle est détenue par la quasi totalité des entreprises du pays. Cette dernière est parfois incluse dans d’autres formats de couvertures, mais dans de nombreux cas, il conviendra de la souscrire séparément.

A travers cet article, nous souhaitons préciser le but de cette assurance tout en rappelant les méthodes de souscription qui existent actuellement sur le marché français.

Le rôle de l’assurance

Dans la vie, nous sommes amenés à rencontrer des situations complexes de temps à autres. Par exemple, si on dispose d’une terrasse avec un balcon chez soi, il se peut qu’un objet tombe sur le trottoir et que ce dernier blesse un passant.

Dès lors, vous êtes considéré comme le responsable et il est de votre devoir de payer une indemnité pour réparer le préjudice subit. Vous venez donc de comprendre le but de l’assurance responsabilité civile classique. Dans le monde professionnel, la situation est à peu près la même.

Par exemple, si vous avez un retard dans la livraison d’un produit, ce retard peut entraîner de gros problèmes pour votre client qui perdra beaucoup d’argent de façon indirecte. Si ce dernier est en mesure de justifier qu’il y a un lien de cause à effet, alors, votre responsabilité sera désignée et vous devrez dédommager votre client.

Où souscrire à la couverture ?

Si vous travaillez en tant que professionnel et que vous souhaitez garantir la continuité de votre activité, vous pourrez prendre une RC pro sécurité auprès d’un courtier qui est spécialisé dans ce secteur, ou bien directement auprès d’un assureur reconnu.

Mais avant tout, pensez à bien consulter les dispositions légales relatives à ce secteur. Il serait en effet dommage de payer une formule d’assurance bien plus chère que ce que vous devez payer réellement.

La souscription de la formule peut se faire soit par Internet, soit par courrier, ou même par téléphone si vous en avez l’envie. De toutes façons, les assureurs s’adaptent bien souvent aux besoins des entreprises pour que les contrats soient signés le plus rapidement possible.