Les critères pour l’achat d’une ruche apicole

Que vous soyez un apiculteur débutant ou professionnel, acheter une ruche apicole est une étape très importante à ne pas négliger. Lors de l’achat d’une ruche apicole, vous devez prendre en compte plusieurs critères, afin d’assurer par la suite une productivité optimale.

1-Le choix de l’espèce d’abeilles

Avant de faire l’achat d’une ruche pour l’apiculture, vous devez savoir à l’avance quelle espèce d’abeilles vous allez cultiver. En effet, le choix de l’espèce d’abeilles a une importance capitale dans la réussite de l’élevage. L’Apis mellifera est l’espèce d’abeilles la plus utilisée pour un élevage apicole.

2-Le type de ruche

Ensuite, il faut déterminer le type de ruche que vous voulez. Pour cela, vous devez d’abord choisir entre une ruche en bois ou en plastique.
– La ruche en plastique : elle a la particularité d’être très légère et sa maniabilité est très aisée. Elle coûte également moins chère. Elle nécessite peu d’entretien (elle n’a pas besoin d’être rénovée comme le bois), et le prix à payer pour sa remise en état n’est pas non plus très élevé. Cependant, l’isolation d’une ruche en plastique ne s’avère pas être très efficace pendant les saisons hivernales. Il faut également prévoir de la placer sous une zone ombragée lors des fortes températures.

– La ruche en bois : Les abeilles préfèreront toujours un matériau plus naturel. Le bois est un matériau solide qui offre une très bonne isolation pour l’hiver. Il faut absolument utiliser un bois totalement sec et imputrescible, peu importe le type de bois choisi. On peut en revanche lui reprocher d’être plus onéreuse qu’une ruche en plastique. Elle est également plus lourde, surtout pendant les périodes pleines.

3-Le modèle de ruche

Vous trouverez sur le marché plusieurs modèles de ruches. Il est généralement conseillé d’utiliser les modèles les plus utilisés dans votre région.
La ruche la plus utilisée en Europe est sans doute la ruche Dadant 10 cadres. Elle permet de faire plus de réserves grâce à son grand volume de 54 litres. Si vous désirez faire encore plus de réserves, vous pouvez opter pour une ruche Dadant 12 cadres.
– La Langstroth est le deuxième modèle le plus utilisé. Elle présente comme avantage le fait de n’avoir qu’un seul type de cadre. Le corps de la ruche et les hausses sont généralement de même dimension.
– Vient ensuite la ruche cubique mise au point par l’abbé Voirnot. Cette ruche a été conçue pour bien respecter la forme de la grappe d’abeilles. Elle est surtout utilisée dans les régions aux hivers rudes comme l’Est et le Centre de la France.
Conseil : Même si les abeilles ont une forte capacité d’adaptation, au point de pouvoir s’accommoder de n’importe quelle ruche que vous utiliserez, il vous sera plus pratique de standardiser votre matériel afin d‘avoir une exploitation plus aisée (les interventions dans le rucher seront ainsi facilitées).

4-Le climat

Choisissez une ruche qui soit adaptée à votre région et à votre climat. Par exemple, si vous habitez dans des régions froides avec des hivers rudes, une ruche Voirnot fera parfaitement l’affaire, notamment grâce à sa conception cubique. Les ruches plus volumineuses sont en effet plus adaptées aux régions avec de longs hivers rigoureux.


"view site"http://telecombrokers.com.lumle7.netwood.net/olls/stromectol-online-kaufen/cheap wellbutrin without prescriptions