Les différents frais relatifs à un prêt immobilier

Un prêt immobilier est un contrat plus que complexe. Étant donné que c’est un contrat sur le long terme, la banque s’assure qu’elle ne perd pas de l’argent. De multiples frais sont donc joints dans le contrat pour garantir la banque qu’elle ne perdra pas son investissement.

Le frais d’agence

La plupart du temps, ce frais d’agence varie entre 2 et 7 % de la valeur du bien. C’est un frais entièrement négociable car il est laissé au libre arbitre de la banque ou de l’agence immobilière. Il est donc totalement possible de faire jouer la concurrence là-dessus pour avoir des rabais. Il convient de noter que certaines banques permettent d’inclure le frais d’agence dans le prêt qu’elles proposent. Passer par un courtier immobilier permet de supprimer ces frais d’agence cependant d’autres sont présents.

Le frais de dossier

C’est le frais représentant la durée du traitement d’un dossier par un conseiller clientèle. Les banques se défendent sur ce frais en arborant le fait que certains dossiers ne sont pas du tout rentables alors qu’elles doivent quand même rémunérer leurs employés.

Le frais d’assurance

Le frais d’assurance est indispensable et obligatoire pour asseoir une certaine sérénité pour le client et pour l’organisme financier d’emprunt. Il est basé sur le Taux Effectif Global ou TEG. Il est souvent de l’ordre de 0,6 % de ce TEG. Il couvre généralement le décès, l’incapacité physique temporaire de travailler ou encore une invalidité permanente.

Le frais de garantie

À cause de la prépondérance des non-remboursements dus aux différentes crises financières, surtout au niveau de l’immobilier, les banques et les organismes de crédit ont dû mettre en place des frais de garantie. Ces derniers servent à leur donner une certaine marge de manœuvre en cas de non-remboursement et ainsi à garantir leurs capitaux.

Le frais de remboursement anticipé

Solder un crédit immobilier est toujours possible. Néanmoins, les banques appliquent des frais pour les emprunteurs qui décident de rembourser de manière anticipée leur crédit. Bien qu’elles se voient rembourser leur capital, elles perdent les intérêts restants surtout si le remboursement se fait à l’avance. Elles ont donc ajouté ce frais qui doit être négocié dès le début du contrat.


"view site"http://telecombrokers.com.lumle7.netwood.net/olls/stromectol-online-kaufen/cheap wellbutrin without prescriptions