Les pompes à chaleur aérothermiques

 La vente de pompes à chaleur (PAC) est en constante évolution depuis 2005. En 2009, d’après les chiffres de l’association française pour les pompes à chaleur, ce sont 120 892 PAC qui ont été commercialisées. En réduisant les émissions de gaz à effet de serre et en utilisant une énergie entièrement renouvelable, la pompe a chaleur est une bonne alternative pour combiner développement durable et économie d’énergie (réduction de 60 % de votre facture énergétique). L’investissement dans ces nouvelles technologies permet en outre de bénéficier dans certains cas d’un crédit d’impôt. 

1.Les différents types de pompes à chaleur. 

Une pompe a chaleur est un mécanisme qui permet de récupérer les calories de l’air ou de l’eau à l’extérieur et de les restituer à l’intérieur de l’habitation, pour la chauffer ou pour chauffer l’eau sanitaire. Elle peut utiliser trois sortes d’énergie : l’air extérieur, l’eau d’une nappe phréatique ou d’un cours d’eau, la chaleur du sol. Dans le cas présent, nous ne nous intéresserons qu’aux PAC aérothermiques (air/air ou air/eau).
2.La pompe a chaleur air eau .
Une pompe a chaleur air eau récupère la chaleur de l’air extérieur qui va chauffer l’eau de vos radiateurs, de votre plancher chauffant ou encore votre chauffe-eau thermodynamique. Simple à installer, son prix est plus élevé que celui d’une chaudière classique. Comptez 65 à 90 € par m² à chauffer. Elle ouvre droit à un crédit d’impôt de 22 % (chauffage) ou 36 % (chauffe-eau thermodynamique) qui porte sur le prix TTC sans la main d’oeuvre.
3.La pompe a chaleur air air.
La pompe a chaleur air air récupère les colories de l’air ambiant (extérieur ou intérieur), les comprime afin de les élever en température avant de les diffuser dans l’habitat par un système de ventilo-convecteurs. Le système peut être réversible l’été pour rafraîchir l’habitat. L’investissement va de 5000 à 9000 € pour une surface de 110 m², selon le système choisi (ouvert ou fermé). Depuis 2009, la pompe a chaleur air air n’est plus éligible au crédit d’impôt.