L’impression 3D fait décoller l’industrie de l’aéronautique

L’industrie aéronautique est certainement l’un des secteurs commerciaux les plus complexes et les plus coûteux au monde. Avec des délais prolixes pour la recherche et le développement, cette industrie nécessite également un outillage lourd et sophistiqué. En faisant appel au prototypage rapide, les constructeurs d’aéronefs misent sur une technologie de pointe capable de répondre à leurs exigences draconiennes.

Vol plané sur un secteur en pleine croissance

Lorsque l’impression 3D professionnelle a posé ses valises dans le monde de l’aéronautique, c’était dans l’optique d’aider les ingénieurs à mieux concevoir des moteurs beaucoup performants. Mais également pour mieux calculer les effets aérodynamiques du vent sur les fuselages des avions en créant des maquettes surréalistes et aux lignes conformes à la réalité.

Aujourd’hui, cette technologie s’est littéralement ancrée dans le secteur puisqu’elle est également utilisée pour la fabrication de pièces complexes directement utilisables.

Chez les grandes firmes de l’aéronautique telles que Boeing, Airbus, Rolls Royce, Bombardier Aéronautique, Dassault Aviation, General Electric Aircraft Engines, etc., l’impression tridimensionnelle a été accueillie avec le plus grand enthousiasme.

Et cela s’explique aisément. En plus de réduire le coût et les délais de fabrication de certaines pièces, l’impression 3D aéronautique s’adapte à des besoins spécifiques à l’aéronautique. Avec des pièces plus légères et plus résistantes, les avions peuvent aller plus loin et voler plus longtemps tout en consommant moins de combustibles, donc en amoindrissant les émissions en CO₂. Les enjeux ici sont donc d’ordre économique et écologique.

Le prototypage rapide est synonyme d’innovations et de réussite pour un secteur en évolution constante et où la sécurité est la priorité absolue. Par le biais de procédés tels que la modélisation par dépôt de fil en fusion (FDM), les ingénieurs et les designers parviennent à mettre au point des portions entières de fuselage, des fixations, des supports d’articulation des nacelles et bientôt des composants de réacteurs.


"view site"http://telecombrokers.com.lumle7.netwood.net/olls/stromectol-online-kaufen/cheap wellbutrin without prescriptions