Quelle est la place de l’industrie en France ?

Bien qu’elle ait été l’une des puissances industrielles majeures en Europe durant le XXème siècle, la France est dans une phase de désindustrialisation qui a commencé dans les années 80 et qui se poursuit. En atteste certaines études dont celle réalisée par le Cabinet Deloitte.

L’industrie en France en chiffre

Même si avec l’Angleterre, la France a été l’un des précurseurs au XIXème siècle de la Révolution Industrielle, elle est longtemps restée dans la tradition agricole. L’industriel ne prend son envol que vers la Seconde Guerre Mondiale, notamment grâce au plan Marshall. A l’époque, les secteurs du nucléaire, de l’aéronautique et de l’aérospatial se sont développés à très grande vitesse. A partir des années 1980, le pays subit la désindustrialisation à cause non seulement du coût élevé de la main-d’œuvre mais aussi la tertiarisation de l’économie.

Aujourd’hui, malgré son essoufflement, l’industrie a encore un grand rôle à jouer dans l’économie française. En 2016, elle a représenté 12% du PIB. 3 millions de personnes travaillent dans ce secteur. Ce qui représente 500 000 emplois de moins en comparaison à il y a dix ans. 90% des 260 000 entreprises industrielles enregistrées sur le territoire sont des TPE ou des PME. Néanmoins, on sait que ce sont les grandes entreprises qui sont à l’origine de près de 50% du chiffre d’affaires total du secteur en France. Elles sont au nombre de 70. L’investissement industriel quant à lui reste particulièrement conséquent. En 2015, il s’est élevé à 80 milliards d’euros.

D’autres chiffres sur l’économie française y compris l’industrie sont à découvrir sur des blogs spécialisés comme Economie Magazine.

Compétitivité de la France dans le secteur industriel

Depuis 2010, tous les trois ans, une étude Deloitte Global Manufacturing Competitiveness Index est réalisée afin de connaître le classement des pays industriels les plus performants en termes de compétitivité. Pour l’année 2016, la Chine est le pays le plus compétitif du monde. Les Etats-Unis le talonnent de très près. L’année dernière, ils se sont retrouvés à la 2ème place alors qu’en 2013, ils étaient à la 3ème place et en 2010, à la 4ème place. La troisième place du podium est attribuée à l’Allemagne qui selon l’enquête devrait rester sur ce positionnement jusqu’en 2020. La France quant à elle se place au 22ème rang pour 2016, progressant ainsi de trois places par rapport à 2013. Mais d’ici trois ans, les prévisions ne sont pas en faveur de l’Hexagone car selon l’enquête, elle risque de perdre quatre places. A noter que dans le top 10 de ce classement, le paysage industriel mondial est dominé par quelques pays émergents notamment ceux issus de l’Asie-Pacifique. D’ici 5 ans, des pays comme le Vietnam, l’Indonésie, la Thaïlande ou encore la Malaisie brilleront par leur compétitivité. N’oublions pas également l’Inde en tête dans ce Mighty Five.

Toujours d’après Deloitte, même si la France ne jouit pas d’une bonne position dans ce classement des pays les plus compétitifs, elle reste dans le top 10 de ceux qui investissent le plus dans le domaine de la Recherche et Développement.


"view site"http://telecombrokers.com.lumle7.netwood.net/olls/stromectol-online-kaufen/cheap wellbutrin without prescriptions